Mises à jour relativement à la COVID-19

COVID-19 : impact sur les programmes du CRSH, base de données d'experts et perspectives de la communauté.


Des chercheurs canadiens explorent des modes de vie durables sur la Terre

En octobre 2019, le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), en collaboration avec les Instituts de recherche en santé du Canada et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie, a lancé un concours de subventions de synthèse des connaissances sur le thème La vie en fonction de la capacité limite de la Terre. Ce concours vise à mobiliser la recherche multidisciplinaire sur l’une des questions les plus urgentes à laquelle est confrontée l’humanité : comment vivre en fonction de la capacité limite de la Terre?

Des chercheurs d’établissements canadiens ont reçu 31 subventions, totalisant 1,5 million de dollars, pour mener des travaux de recherche sur des sujets comme les modèles éco-énergie, la durabilité équitable, l’économie circulaire, l’expérience et le savoir autochtones, la résilience des écosystèmes forestiers, la restauration écologique, la biodiversité de l’eau douce et les transformations urbaines. Les thèmes font appel à des approches multidisciplinaires en sciences humaines, en sciences sociales, en sciences de la santé, en sciences naturelles et en génie.

Ces subventions de synthèse des connaissances aident les chercheurs à cerner les points forts et les lacunes des données de recherche et des connaissances existantes sur la capacité de la Terre à maintenir la vie. Les résultats de recherche seront publiés dans des rapports de synthèse des connaissances et des synthèses en bref au printemps 2021. Ils guideront l’élaboration de politiques et la conduite de nouvelles recherches pour assurer un avenir durable.

La vie en fonction de la capacité limite de la Terre est l’un des 16 défis de demain répertoriés par l’initiative du CRSH, Imaginer l’avenir du Canada, qui mobilise la recherche sur des sujets cruciaux et qui oriente la prise de décision en vue d’un avenir meilleur pour les Canadiens.


Date de modification :