Mises à jour relatives à la COVID-19

Rapport d’évaluation de 2020 de l’Aide aux revues savantes – Réponse et plan d’action de la gestion

L’occasion de financement de l’Aide aux revues savantes (ARS) du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) vise à accroître la diffusion et le lectorat de résultats originaux de recherches en sciences humaines au moyen de subventions aux revues savantes canadiennes en sciences humaines. Dans le cadre de concours périodiques, l’ARS accorde un financement annuel de plus de 3 millions de dollars à quelque 160 revues. L’ARS s’inscrit dans le programme Savoir du CRSH.

L’évaluation de l’ARS a été menée conjointement avec l’évaluation du Prix d’auteurs pour l’édition savante (PAES). Les deux occasions de financement offrent une aide financière ayant pour but de favoriser la diffusion des résultats des recherches canadiennes en sciences humaines.

C’est la haute gestion du CRSH qui a demandé l’évaluation de l’ARS et du PAESFootnote 1. L’évaluation visait avant tout à orienter les décisions de la haute gestion du CRSH et de l’équipe responsable de la gestion du programme relativement à l’avenir de l’ARS et du PAES dans un contexte en constante évolution. La dernière évaluation de l’ARS, menée conjointement avec celle du PAES, a été réalisée par Touchstone Policy & Program Evaluation Inc en 1985. Pour la présente évaluation, des rapports d’évaluation distincts ont été présentés sur l’ARS et le PAES. Cette réponse de la gestion porte sur le rapport d’évaluation final de l’ARS.

L’évaluation s’est concentrée sur la pertinence et la contribution du programme, son rapport coût-efficience et les autres approches viables. Elle a porté sur la période allant de 2008 à 2017 pour la contribution et sur celle de 2008 à 2018 pour la pertinence, le rapport coût-efficience et les autres approches viables. Une attention particulière a été accordée à la pertinence et la concordance compte tenu des changements survenus au sein de l’ARS et de l’écosystème de l’édition savante depuis la dernière évaluation. 

L’équipe de gestion du programme félicite l’équipe chargée de l’évaluation pour l’exécution de l’évaluation. Elle est heureuse d’apprendre que les constatations de l’évaluation démontrent la pertinence continue de l’ARS et de son modèle de financement pour les revues savantes canadiennes en sciences humaines. Le financement de l’ARS permet aux revues d’augmenter leur capacité de publication; il contribue également à la publication de travaux de recherche sur des sujets et des questions d’intérêt national. Les résultats mettent en évidence la façon dont le financement de l’ARS vient bonifier les autres investissements du CRSH dans la recherche et les chercheurs au Canada.

Les constatations de l’évaluation confirment également la contribution de l’ARS à la diffusion et à la découvrabilité de la recherche en sciences humaines. L’ARS n’a cessé de fournir des incitatifs à l’innovation et à l’apprentissage des meilleures pratiques dans le secteur de l’édition savante, depuis son programme pilote initial visant à soutenir la publication en libre accès en 2007 jusqu’au financement exclusif de revues en libre accès lors de son dernier concours en 2018. Dans le cadre de cette transition, ses objectifs ont également été adaptés, afin de tirer parti des importants investissements du gouvernement fédéral dans les infrastructures de l’édition savante numérique, d’aider les revues à se prévaloir des avancées technologiques et des pratiques novatrices dans le domaine des technologies numériques et de favoriser la transition à des modèles de publication en libre accès. Cette évaluation fournit des données de référence utiles pour l’évaluation future des contributions dans ces domaines.

L’équipe de gestion du programme reconnaît que les revues savantes canadiennes en sciences humaines s’inscrivent dans un écosystème de recherche plus large et que les normes régissant l’évaluation de la recherche et des chercheurs au sein de cet écosystème déterminent largement les pratiques du secteur de l’édition savante. Comme le décrit l’évaluation, l’ARS n’a pas la capacité, à elle seule, d’opérer un changement global dans les pratiques de l’édition savante. Parallèlement aux incitatifs offerts dans le cadre de l’ARS, le CRSH continue de travailler avec les revues savantes et le milieu de la recherche en sciences humaines du Canada afin de faire progresser la réalisation des priorités communes en matière d’évaluation de la recherche et d’édition savante par d’autres moyens. La gestion du programme continuera de collaborer avec les éditeurs de revues savantes canadiennes tout au long de la mise en application du plan d’action présenté ci-dessous.

Recommandation Réponse de la gestion Mesure Responsabilité Date cible

1. Maintenir le financement offert par l’ARS

  • Pour l’instant, les revues canadiennes jouent un rôle important dans le système de recherche en sciences humaines du pays. L’ARS donne des résultats positifs qu’il serait difficile de reproduire autrement. Il s’agit d’un investissement plutôt modeste pour le CRSH, mais qui est d’un bon rapport coût-efficience.
  • Les autres sources de revenus possibles pour les revues en libre accès sont actuellement limitées ou posent des problèmes d’équité. Le risque associé à la perte potentielle du financement public (c’est-à-dire à l’interruption des programmes) limite aussi l’adoption du libre accès.

En accord

1. Maintenir le financement offert par l’ARS au moyen du modèle de financement actuel. Comme le révèle l’évaluation, l’ARS est une occasion de financement d’un bon rapport coût-efficience dont les effets seraient difficiles à reproduire par d’autres moyens. Elle consolide également les autres investissements du CRSH au service de la recherche et des chercheurs.

s.o.

s.o.

2. Harmoniser les objectifs de l’ARS avec ceux du programme Savoir, en tenant compte de la capacité et des principaux points forts de l’ARS

  • examiner le profil du programme Savoir pour en cerner les points communs avec les objectifs et les buts de l’ARS;
  • considérer les résultats principaux et potentiels de l’ARS en fonction de ses particularités, de sa valeur pour les parties prenantes et de sa capacité;
  • mettre à jour les objectifs de l’ARS en fonction des points communs actuels ou potentiels.

En accord

2a. Procéder à un examen du profil du programme Savoir et de la capacité et des résultats principaux et potentiels de l’ARS, tels qu’ils sont décrits dans le rapport d’évaluation, afin de cerner les points communs possibles.

Portefeuille des subventions de recherche / Division de la stratégie et du rendement organisationnels

Échéance : juin 2022

2b. Actualiser les objectifs de l’ARS à la lumière des points communs relevés avec le programme Savoir et des constatations de l’évaluation en ce qui concerne la capacité et les résultats de l’ARS.

Portefeuille des subventions de recherche

Échéance : octobre 2022  

3. Veiller à l’harmonisation opérationnelle de l’ARS avec ses nouveaux objectifs

  • Comparer les critères d’évaluation aux engagements en matière d’EDI.
  • Dans un premier temps, commencer à recueillir des données sur l’EDI et, plus particulièrement, sur l’équité de l’accès au financement.
  • Comparer les critères d’évaluation et les indicateurs de contribution aux recommandations de la DORA, afin de favoriser encore davantage une participation équitable.

En accord

3a. Examiner les critères d’admissibilité et d’évaluation en vue :

  • d’en assurer l’harmonisation avec les priorités et les objectifs actualisés, cernés dans la mesure 2a. ci-dessus;
  • de garantir les conditions d’une participation équitable, en particulier en ce qui concerne les engagements du CRSH en matière d’EDI, de langues officielles et eu égard à la DORA.

Portefeuille des subventions de recherche / Division de la stratégie et du rendement organisationnels, en consultation avec le soutien technique de la Division de l'évaluation

Échéance : juin 2023

3b. Explorer les possibilités de collecte de données sur le financement de l’ARS en lien avec l’EDI. Les aspects à prendre en considération sont, entre autres,

  • l’harmonisation avec les stratégies de collecte de données et les priorités et objectifs des programmes en matière d’EDI au niveau organisationnel, tel qu’indiqué dans la mesure 2b.;
  • la détermination des méthodes les mieux adaptées pour saisir les contributions actuelles et potentielles des revues en matière d’EDI;
  • la capacité des revues à intégrer l’EDI et la collecte des données qui y sont associées.

Portefeuille des subventions de recherche / Division de la stratégie et du rendement organisationnels, en consultation avec la Division de la planification et des opérations des programmes et la Division des solutions d’information et d’innovation

Échéance : juin 2023

4. Actualiser le modèle logique de l’ARS

En accord

4. Créer un modèle logique à jour qui décrit plus précisément les objectifs de l’ARS, tels qu’ils sont définis dans la mesure 2b., ainsi que les résultats attendus et les indicateurs de contribution de l’ARS.

Portefeuille des subventions de recherche / Division de la stratégie et du rendement organisationnels, avec le soutien technique de la Division de l’évaluation.

Échéance : octobre 2022

5. Sur le plan organisationnel, envisager d’utiliser l’ARS comme véhicule pour faire progresser la réalisation des grandes priorités du CRSH

Options :

  • étant donné que les investissements actuels ne sont pas suffisants pour que l’ARS puisse apporter autre chose qu’une contribution très modeste à la quantité, à la qualité et à l’accessibilité et à la découvrabilité des revues canadiennes en sciences humaines, le CRSH pourrait augmenter le montant des subventions;
  • l’ARS peut aider le CRSH à évoluer en tant qu’organisme quant à ses grandes priorités en collaborant étroitement avec le secteur et en maintenant le dialogue. Cette recommandation est encore plus pertinente pour les aspects en pleine expansion, comme l’EDI, l’évaluation de la recherche, la recherche ouverte et le libre accès, ainsi que les modèles de libre accès équitable et durable.

Partiellement en accord

5a. Continuer à contribuer au savoir organisationnel dans le domaine de l’édition savante.

Le CRSH a des investissements continus qui peuvent servir aux avancées :

Portefeuille des subventions de recherche / Division de la stratégie et du rendement organisationnels / Portefeuille des partenariats de recherche

 

  1. tirer parti des résultats de l’étude sur la situation financière des revues savantes canadiennes, commandée conjointement par le CRSH et le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC), et présentée le 30 septembre 2020;

Portefeuille des subventions de recherche

Échéance : juin 2022

  1. examiner les résultats des activités de mobilisation menées à la suite du rapport sur le passé, le présent et l’avenir de la communication savante commandé par le CRSH dans le cadre de la préparation de son plan stratégique (Momentum 2020-2022);

Portefeuille des subventions de recherche / Division de la stratégie et du rendement organisationnels

Échéance : décembre 2022

  1. explorer des options qui permettraient de tirer parti des connaissances acquises dans le cadre de l’Initiative pancanadienne d’accès aux connaissances pour soutenir la production de mesures incitatives et d’extrants de recherche susceptibles d’encourager les revues savantes et les chercheurs à se joindre à la communauté du libre accès. L’Initiative pancanadienne d’accès aux connaissances vise à donner un meilleur accès aux revues savantes pour accroître la découvrabilité et l’impact de la recherche canadienne en sciences humaines au Canada et à l’étranger.

Portefeuille des partenariats de recherche

Échéance : décembre 2023

5b. Examiner si et comment l’ARS peut contribuer aux exigences de la future politique de gestion des données des trois organismes.

Portefeuille des subventions de recherche / Division de la stratégie et du rendement organisationnels

Échéance : avril 2022

Notes de bas de page

Note de bas de page 1

Les programmes de moins de 5 millions de dollars sont exemptés de l’évaluation quinquennale obligatoire, conformément à la Politique du Conseil du Trésor sur les résultats de 2016 et à la Loi sur la gestion des finances publiques.

Retour à la référence de la note de bas de page 1 referrer