Mises à jour relatives à la COVID-19

Énoncé de principes en matière de recherche autochtone

But

Le CRSH s’est engagé à soutenir et à promouvoir la recherche menée par et avec les peuples autochtones. Cet engagement atteste de l’importance que revêtent les perspectives des Autochtones et leurs systèmes de connaissances quand il s’agit de mieux connaître et de mieux comprendre la façon de penser et d’agir de l’être humain d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

Cet engagement du CRSH, qui transparaît dans ses programmes et ses occasions de financement, reconnaît la complexité de l’expérience des communautés autochtones au 21e siècle, notamment la nécessité de façonner un avenir où les Autochtones et leurs communautés pourront avoir une culture dynamique, être en santé et en sécurité et s’épanouir pleinement. Le CRSH va encore plus loin par le truchement de son initiative Imaginer l’avenir du Canada, qui met l’accent sur la nécessité de mieux comprendre en quoi les expériences de vie et les aspirations des peuples autochtones du Canada sont essentielles pour bâtir un avenir prospère pour tous. Le soutien à la recherche en sciences humaines menée par et avec les peuples autochtones, et à leurs systèmes de connaissances, constitue un important investissement dans l’avenir.

D’emblée, le but du présent énoncé de principes est de reconnaître que la recherche autochtone, qui fait appel à un vaste éventail d’approches méthodologiques et théoriques qui lui sont propres, contribue à l’engagement du CRSH en matière d’excellence scientifique.

Contexte

Depuis le début des années 2000, le CRSH s’est engagé de façon proactive à l’égard de la recherche autochtone. Par le dialogue qu’il a noué avec les Premières nations, les Métis et les Inuits, le CRSH s’est employé à mieux comprendre et à mieux apprécier les aspects qui caractérisent la recherche autochtone, ainsi que les liens qu’ils entretiennent avec les autres modes de recherche en sciences humaines tout en s’en distinguant.

Guidé par ce dialogue qui se poursuit, le conseil d’administration du CRSH a approuvé le présent énoncé de principes en novembre 2014, afin que le soutien à la recherche autochtone devienne partie intégrante de sa mission et de ses occasions de financement dans le cadre des activités des programmes Talent, Savoir et Connexion menées par et avec les peuples autochtones.

Objectifs

L’engagement du CRSH comporte quatre objectifs qui orientent le traitement, l’examen et l’évaluation justes et équitables de la recherche autochtone et visent à faire en sorte qu’un soutien adéquat soit apporté au développement du talent chez les chercheurs et les étudiants autochtones. Ces objectifs sont les suivants :

  • appuyer la recherche menée par et avec les Premières nations, les Métis et les Inuits;
  • reconnaître la contribution scientifique des systèmes de connaissances des Autochtones, notamment de leurs diverses ontologies, épistémologies et méthodologies;
  • reconnaître que la recherche autochtone doit tenir compte des protocoles en matière d’éthique et autres protocoles qui guident et régissent comment, pourquoi et par qui les travaux de recherche sont menés et les connaissances sont consultées et communiquées;
  • veiller à ce que le soutien apporté au développement du talent chez les chercheurs et les étudiants autochtones en sciences humaines ait pour but d’accroître la capacité autochtone dans tous les domaines d’études.

Principes directeurs

Pour guider la mise en œuvre de ses activités actuelles et futures en lien avec ces objectifs, le CRSH :

  • reconnaît la recherche autochtone telle qu’elle est définie à la page Définitions du site Web du CRSH;
  • applique les normes énoncées dans la deuxième édition de l’Énoncé de politique des trois Conseils – Éthique de la recherche avec des êtres humains, en particulier dans le chapitre 9 – La recherche visant les Premières nations, les Inuits ou les Métis du Canada;
  • respecte les systèmes de connaissances des Autochtones, notamment les ontologies, les épistémologies et les méthodologies, en tant que pistes importantes pour esquisser le profil des connaissances autochtones, ce qui favorise la collaboration interdisciplinaire et repousse les limites des connaissances dans les disciplines du monde occidental;
  • confirme les apports interdisciplinaires et holistiques importants des systèmes de connaissances des Autochtones à la connaissance de l’être humain;
  • appuie le développement du talent chez les chercheurs et les étudiants autochtones, notamment au moyen d’un soutien financier direct et indirect aux étudiants autochtones;
  • favorise des processus et des procédures d’évaluation du mérite justes et équitables en invitant des chercheurs autochtones ou des experts en recherche autochtone à faire partie des comités de sélection qui examinent les demandes de financement ayant trait à la recherche autochtone;
  • valorise les relations de collaboration axées sur la diversité avec les Premières nations, les Inuits et les Métis du Canada ainsi qu’avec les peuples autochtones d’autres régions du monde;
  • reconnaît et respecte les divers protocoles et processus qui conviennent à l’exécution de travaux de recherche avec des Autochtones au sein de communautés autochtones;
  • tient compte de la diversité des peuples autochtones, de leur identité propre et de leurs aspirations particulières de même que de leurs univers socioéconomiques, politiques, historiques et culturels distincts;
  • favorise la participation des aînés et des gardiens du savoir autochtone en reconnaissant leurs contributions à la recherche et en respectant les protocoles propres à leurs connaissances;
  • s’assure que soient offerts, à tous les échelons des programmes du CRSH, de l’information, des lignes directrices, de la formation et des outils permettant de mieux saisir l’importance et la valeur de ces principes afin d’en assurer la compréhension;
  • continue de cerner des sujets, des questions et des enjeux importants qui ont trait à la recherche autochtone et auxquels les sciences humaines peuvent apporter des connaissances, des talents et une expertise grâce à des initiatives telles que Imaginer l’avenir du Canada.