Rendement organisationnel

Des outils pour aider les entreprises canadiennes à réussir en affaires

Date de publication : 2011-10-13 12:00:00

« Grâce à un outil de diagnostic conçu par Louis Raymond et son équipe de chercheurs, nous avons pu mesurer la capacité d'innovation de notre entreprise et, ce faisant, ajuster notre stratégie afin de nous adapter à un marché toujours plus compétitif. »
Christian Poudrier, président-directeur général de Posi-Plus Technologies Inc.

La mondialisation des marchés, la complexité accrue des besoins de la clientèle et l'économie fondée sur le savoir entraînent de nouveaux défis pour les quelque 400 000 petites et moyennes entreprises (PME) du Canada.

Généralement plus démunies en ressources humaines, financières et technologiques que les grandes entreprises, les PME ont toutefois des avantages. Les travaux sur la performance des entreprises que mènent depuis 20 ans Louis Raymond et ses collègues de l'Institut de recherche sur les PME de l'Université du Québec à Trois‑Rivières, dont certains sont financés par le CRSH, ont entre autres permis d'établir trois grands facteurs de succès des PME : la flexibilité, la rapidité de réaction et la capacité d'innovation.

Afin d'aider les petites et moyennes entreprises à évaluer leur performance organisationnelle sous différents aspects – compétitivité, innovation, leadership, etc. –, les chercheurs ont conçu un ensemble d'outils de diagnostic, connu sous le nom de PDG® (pour Performance-Développement-Gestion), qui ont été utilisés jusqu'à maintenant par plus de 600 PME canadiennes et plus de 200 PME françaises.

Pour survivre et prospérer dans la nouvelle économie, les entreprises se doivent d'harmoniser les différents facteurs humains, stratégiques, structurels, technologiques et environnementaux qui sont liés à la performance. Et c'est précisément ce type d'expertise que sont en mesure de leur offrir Louis Raymond et ses collaborateurs, dont les compétences, dans ce domaine, sont mondialement reconnues.