Mises à jour relativement à la COVID-19

COVID-19 : impact sur les programmes du CRSH, base de données d'experts et perspectives de la communauté.


Réunion annuelle des leaders pour le CRSH les 5 et 6 décembre 2013

Les 5 et 6 décembre 2013, le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) a tenu sa sixième réunion annuelle des leaders pour le CRSH à l’hôtel Delta Ottawa City Centre. Cet événement, auquel assistaient les leaders de 52 établissements, comportait les objectifs suivants :


  1. discuter du renouvellement de l’architecture des programmes du CRSH en fonction de ses objectifs et de ses principes initiaux ainsi que recueillir les commentaires des leaders quant à l’impact de ce renouvellement sur leur établissement pour ce qui est de contribuer à de futures améliorations de la prestation de programmes;
  2. inciter les leaders à discuter de la pression exercée sur le système d’évaluation du mérite et étudier des moyens d’assurer sa durabilité continue;
  3. inciter les leaders à participer à de récents développements importants du CRSH, notamment les prochaines étapes du renouvellement de l’architecture des programmes et le lancement de l’initiative sur les domaines des défis de demain.

Jeudi 5 décembre 2013

Après les séances de présentation, Chad Gaffield, président du CRSH, a discuté de l’état actuel du financement de la recherche en sciences humaines au Canada, ce qui comprend la demande croissante liée au financement externe et son impact sur le CRSH. De plus, il a souligné l’importance des domaines des défis de demain, qui sont bien perçus et reconnus sur la scène internationale. Il s’agit de défis qui ont été jugés importants par les Canadiens et qui représentent tout ce dont a besoin la communauté des sciences humaines afin de jouer un important rôle dans la prospérité future du Canada.

Gisèle Yasmeen, conseillère principale du président, a animé deux discussions sur le renouvellement de l’architecture des programmes du CRSH. La première, tenue par un groupe de directeurs de programme du CRSH, portait sur les changements apportés selon la perspective du CRSH. Quant à la seconde, elle concernait l’expérience vécue par les établissements et les mesures qu’ils ont prises afin de s’adapter aux changements. Des leaders pour le CRSH — dont Janice Ristock (Université du Manitoba), Marie-Andrée Roy (Université du Québec à Montréal) et Tim Kenyon (University of Waterloo) — ont présenté un compte rendu de ce qu’ils avaient constaté au sein de leur établissement et ont partagé certaines de ses pratiques exemplaires. Chacun d’eux a présenté des commentaires de chercheurs et du bureau de la recherche de son établissement au sujet de la nouvelle architecture des programmes du CRSH.

Mme Yasmeen a également animé une séance d’information sur les domaines des défis de demain du CRSH. Les membres de ce groupe — notamment Thérèse DeGroote, conseillère principale en politiques, Brent Herbert-Copley, vice-président de la Capacité de recherche et de la Recherche, et Pekka Sinervo, vice-président principal de la Recherche de l’Institut canadien de recherches avancées — ont discuté des objectifs généraux de l’initiative Imaginer l’avenir du Canada et ont présenté un aperçu de l’ensemble du travail réalisé afin de définir les six domaines des défis de demain approuvés par le conseil d’administration du CRSH et communiqués au public.

On a invité les leaders pour le CRSH à assister, en compagnie d’employés du CRSH, à une présentation spéciale donnée par Darrell Bricker, président-directeur général d’Ipsos Reid et coauteur de The Big Shift: The Seismic Change In Canadian Politics, Business, And Culture And What It Means For Our Future.


Vendredi 6 décembre 2013

Ted Hewitt, vice-président directeur, a amorcé une séance d’information sur le système d’évaluation du mérite en discutant des quatre étapes du processus de financement de la recherche, soit la présentation d’une demande, l’évaluation du mérite, la recherche et les résultats. On a demandé aux leaders de réfléchir à la façon dont leur établissement répartit ses ressources au cours de ces étapes et de déterminer si cette répartition est équilibrée. Comme il en a été question lors d’une précédente séance d’information, le nombre de demandes présentées au CRSH augmente, ce qui exerce une énorme pression sur le système d’évaluation du mérite et soulève des préoccupations quant à sa durabilité. Le CRSH et les établissements font appel aux mêmes évaluateurs du mérite bénévoles, et on a demandé aux leaders de trouver des manières dont le CRSH et les établissements peuvent atténuer une partie de cette pression.

Dans le cadre d’un café du monde, les leaders ont eu la possibilité de participer à des discussions en petits groupes au sujet de récents développements concernant les programmes et les politiques du CRSH. Il a notamment été question de l’harmonisation interorganismes du Programme de bourses d’études supérieures du Canada, du financement postdoctoral offert par le CRSH, de l’évaluation des occasions de financement du CRSH liées à la mobilisation des connaissances, du Portail de recherche et du CV commun canadien, de la stratégie intégrée sur la recherche autochtone et de l’élaboration d’un cadre permettant de mesurer l’impact des sciences humaines (discussions qui ont été dirigées par des représentants de la Fédération des sciences humaines).

Au cours d’une séance d’information portant sur la recherche numérique, un groupe comportant un représentant du CRSH et de la Fédération a abordé diverses questions :

  • Ted Hewitt, vice-président directeur, a discuté des données massives, une question qui est particulièrement importante pour les secteurs des sciences humaines (lesquels font de plus en plus appel à ce types de données afin de mener des travaux de recherche) et qui a fait l’objet d’une consultation tenue par le CRSH en collaboration avec le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie, les Instituts de recherche en santé du Canada, la Fondation canadienne pour l’innovation et Génome Canada;
  • Christine Trauttmansdorff, directrice exécutive de la Division de la stratégie et du rendement organisationnels, a discuté des consultations portant sur la version préliminaire de la Politique de libre accès des trois organismes, qui devrait être mise en œuvre en 2014;
  • Jean-Francois Fortin, directeur du Portefeuille de la recherche, a présenté un compte rendu sur le concours de 2014 lié au programme l’Aide aux revues savantes, auquel pourront participer les revues à libre accès et celles comportant un abonnement;
  • Eleanor Fast, directrice des Politiques et de la Programmation de la Fédération des sciences humaines, a discuté des plans de la Fédération visant à préparer l’ébauche d’une politique de libre accès pour le programme Aide à l’édition savante.


Pour obtenir le compte rendu complet de la réunion, veuillez communiquer avec patrick.couperus@sshrc-crsh.gc.ca