Mises à jour relatives à la COVID-19

Lauréat du prix Connexion 2019

Robert Jan van Pelt

École d’architecture
University of Waterloo


Le prix Connexion est pour moi un témoignage de l’importance de l’éducation à l’architecture comme pièce maîtresse des études en sciences sociales et sciences humaines.


L’analyse approfondie de l’histoire et de l’architecture d’Auschwitz par l’historien de la culture et auteur Robert Jan van Pelt s’est concrétisée dans l’installation La preuve par l’architecture. Très bien accueillie, cette installation, exposée pour la première fois à la Biennale d’architecture de Venise 2016, est une analyse technico-légale des détails architecturaux qui prouvent qu’Auschwitz a été conçu comme camp d’extermination. M. van Pelt considère que l’installation témoigne de sa réalisation phare : avoir été cité comme témoin expert dans la poursuite en diffamation intentée en 2000 par David Irving, négationniste de l’Holocauste, contre la spécialiste Deborah Lipstadt et Penguin Books.

Associant la recherche, le droit et l’art, cette pièce à conviction s’appuie sur un rapport de 750 pages que M. van Pelt a présenté à la Haute Cour d’Angleterre et du pays de Galles. Cette cause importante a marqué un tournant crucial dans la lutte contre la négation de l’Holocauste, affirme-t-il. En prouvant à ce tribunal, puis à la cour d’appel en 2001, qu’Auschwitz était un camp d’extermination, il a pu mettre ses travaux, d’abord motivés par un intérêt personnel, au service du bien commun.

Les travaux de M. van Pelt et un compte rendu de son exposé en cour ont été remaniés pour faire l’objet d’un livre, The Case for Auschwitz: Evidence from the Irving Trial. Publié en 2002, ce livre est considéré comme l’un des textes fondateurs de l’architecture technico-légale, discipline qui englobe l’architecture, la technologie, l’histoire, le droit et les droits de la personne. Le CRSH finance ces recherches depuis 1990.

C’est sur le procès qu’a fait fond un film réalisé en 2016, Denial (Déni ou Le Procès du siècle en version française), l’un des nombreux films et documentaires qui s’inspirent de l’œuvre de M. van Pelt. 

Collaboration

Professeur à l’École d’architecture de l’University of Waterloo depuis 1987, M. van Pelt a consacré sa carrière professionnelle à exposer le mensonge qu’est le négationnisme et à enseigner ce qui s’est vraiment passé pendant la guerre. Ses recherches portent uniquement sur les preuves tangibles et non sur les personnages, les événements et les forces historiques en présence.

Les preuves présentées dans l’installation découlent de recherches antérieures de M. van Pelt. La production de cette installation a donné lieu à de nouvelles recherches, notamment au projet sans précédent de produire des moulages tridimensionnels en plâtre à partir de dessins architecturaux bidimensionnels, de devis et de témoignages de témoins oculaires. Financé par le CRSH, le projet a été mené en collaboration par 23 étudiants et des membres du corps professoral de l’École d’architecture, dont les professeurs Anne Bordeleau et Donald McKay.

Rayonnement

L’installation a donné lieu à des expositions dérivées à Montréal et à Ottawa de même qu’à des conférences, des documentaires et d’autres présentations. Une version augmentée, intitulée La chambre des preuves, a été présentée au Musée royal de l’Ontario en 2017-2018 et a attiré près de 290 000 visiteurs.

M. van Pelt a par ailleurs organisé la plus grande exposition itinérante sur l’Holocauste, Auschwitz. Not long ago. Not far away. Inaugurée à Madrid en décembre 2017, elle a ensuite été présentée au Museum of Jewish Heritage à New York en mai 2019, où elle prendra fin en août 2020. Elle doit se déplacer dans d’autres villes par la suite.

La démarche originale de Robert Jan van Pelt face au négationnisme fait en sorte que les recherches – et la vérité – ne sont pas uniquement l’apanage des spécialistes et des universitaires, mais atteignent également le grand public. Ses travaux continueront d’avoir un impact grâce à un nouveau livre, The Evidence Room Revisited, dont la publication est soutenue par le prix Connexion 2019.

Au sujet des prix Impacts

Décernés chaque année, les prix Impacts visent à souligner les meilleures réalisations ayant émané d’activités de recherche et de mobilisation des connaissances que le CRSH a financées, ainsi que les meilleures réalisations ayant découlé de l’attribution d’une bourse du CRSH.

Le prix Connexion souligne la réalisation d’une initiative remarquable financée par le CRSH qui vise à faciliter la transmission et l’échange de connaissances émanant de la recherche au sein ou à l’extérieur du milieu de la recherche en sciences humaines.

Date de modification :