Mises à jour relatives à la COVID-19

Chercheurs financés par le CRSH dont les réalisations sont soulignées par la Société royale du Canada

La Société royale du Canada a souligné les réalisations remarquables des scientifiques et érudits les plus brillants et les plus prometteurs du pays, dont certains sont des chercheurs que le CRSH finance. Fondée en 1883, la Société royale du Canada est constituée de l’Académie des arts, des lettres et des sciences humaines, de l’Académie des sciences sociales et de l’Académie des sciences.

L’élection à la Société royale du Canada constitue le plus grand honneur qui puisse être accordé à un universitaire au Canada. Les personnes suivantes figurent parmi celles qui ont été élues par leurs pairs et dont on a ainsi reconnu l’excellence des réalisations universitaires ou scientifiques :

  • Martine Hébert, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les traumas interpersonnels et la résilience de l’Université du Québec à Montréal
  • Claude La Charité, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire littéraire et patrimoine imprimé de l’Université du Québec à Rimouski
  • Dominic Lopes, du Département de philosophie de l’University of British Columbia
  • Julia M. Wright, du Département d’études anglaises de la Dalhousie University

D’autres chercheurs financés par le CRSH ont par ailleurs été nommés au Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science, dont :

  • Anila Asghar, du Département d’études intégrées en sciences de l’éducation de l’Université McGill
  • Sarah Burch, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la gouvernance de la durabilité et l’innovation de l’University of Waterloo
  • Anatoliy Gruzd, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en gérance des données dans les médias sociaux de la Ryerson University
  • Fannie Lafontaine, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le droit pénal international et les droits de la personne de l’Université Laval
  • Katherine McKittrick, du Département des études de genre de la Queen’s University
  • Carla Rice, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les soins, le sexe et les relations de l’University of Guelph
  • Sylvain Sénécal, du Département de marketing de HEC Montréal

La Société royale du Canada a en outre souligné, par l’attribution de médailles et de bourses, les réalisations remarquables en recherche de 12 érudits et chercheurs canadiens, dont :

  • Anver Emon, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la religion, le pluralisme et la primauté du droit, qui se voit remettre la bourse commémorative Kitty-Newman pour sa contribution importante à la compréhension de la relation entre la tradition juridique islamique et les autres traditions juridiques
  • Katherine Bruce-Lockhart, ancienne titulaire d’une bourse de doctorat du CRSH et aujourd’hui boursière postdoctorale, qui se penche, à l’University of Toronto, sur les expériences vécues par des spécialistes de la sécurité postcoloniale de l’Ouganda et qui se voit attribuer la bourse de recherche Alice-Wilson (du CRSH)

Le CRSH félicite tous les chercheurs dont le travail a été reconnu par la Société royale du Canada cette année.