Adversité. Persévérance. Succès.

Titulaire d’un doctorat et récipiendaire d’une Médaille d’or du gouverneur général, Kacey Neely est un modèle de détermination et de résilience

Date de publication : 2018-01-10 13:00:00

Le samedi 30 juin 2001 est une journée qui restera à jamais gravée dans la mémoire de Kacey Neely. Elle était chez elle à Burlington, en Ontario, et se préparait à se rendre à une séance d’entraînement de son équipe de soccer lorsque le téléphone a sonné. Son entraîneur l’appelait pour lui dire de ne pas se présenter à la séance, car elle ne faisait plus partie de l’équipe. Âgée de 15 ans et jouant au sein de cette équipe depuis six ans, la jeune athlète était extrêmement déçue.

Ce moment a marqué un tournant décisif dans sa vie.

Voulant mener des recherches sur le développement positif des jeunes par le sport, elle s’est adressée à un chercheur renommé dans ce domaine, Nick Holt. Ce dernier a accepté de l’encadrer pendant ses études de maîtrise et, ensemble, ils ont créé un programme parascolaire axé sur le sport et l’acquisition de compétences essentielles pour les élèves des quartiers défavorisés. Dans le cadre de ce programme appelé Try Sport, ils ont mis en pratique avec les jeunes les résultats des recherches de Kacey.

Se rappelant à quel point le fait d’avoir été écartée de l’équipe de soccer l’avait blessée, Kacey a voulu, dans ses recherches de doctorat, se pencher sur les expériences que vivent les athlètes, les entraîneurs et les parents, afin de mieux comprendre cet aspect de la pratique de sports de compétition par les jeunes femmes. Dans le cadre d’études distinctes, Kacey a abordé la question sous trois angles différents. La première étude a porté sur les points de vue des entraîneurs; la deuxième a examiné comment les athlètes et les parents faisaient face à la situation; enfin, la troisième a exploré les belles expériences de croissance personnelle qui en ont résulté pour les athlètes. Dans leur ensemble, les résultats des trois études démontrent que, lorsqu’un joueur est écarté d’une équipe, cela est vécu comme quelque chose de complexe et de stressant aussi bien par les entraîneurs que par les athlètes et les parents. Qui plus est, les résultats ont aidé Kacey à mettre au point un processus à adopter pour écarter des joueurs d’une équipe ainsi que des mécanismes d’adaptation collective, qui constituent d’importantes contributions à la pratique du sport par les jeunes et aux écrits sur le sujet.

Les recherches menées par Kacey au fil des ans ont retenu l’attention dans le milieu universitaire et ailleurs. Le programme parascolaire Try Sport a suscité l’intérêt d’une organisation non gouvernementale œuvrant auprès des écoles au Kenya. Les responsables ont demandé à M. Holt si quelqu’un pouvait venir dans le bidonville de Mathare, à Nairobi, pour aider à mettre sur pied un programme d’acquisition de compétences essentielles axé sur le basketball à l’intention des enfants de cette collectivité. Kacey a saisi l’occasion de se rendre à l’autre bout du monde pour mettre à profit ses recherches et contribuer à la création du programme Slums Dunk/Hoops for Kids.

Le 14 juin 2017, Kacey Neely a obtenu son doctorat et a reçu la Médaille d’or du gouverneur général à la collation des grades du printemps 2017 de l’University of Alberta. Ce fut, selon elle, le couronnement d’une incomparable expérience universitaire.

M. Holt estime que, compte tenu de sa passion pour la recherche ayant des résultats concrets et positifs qui se répercutent directement sur les jeunes sportifs, Kacey est promise à un brillant avenir. Il est persuadé que cette jeune universitaire talentueuse est destinée à une carrière exceptionnelle et qu’elle continuera de produire une profonde impression sur toutes les personnes qu’elle côtoiera.


Adaptation d’un article rédigé par Nicole Graham, agente de commercialisation et de communications à la Faculté de kinésiologie, des sports et des loisirs de l’University of Alberta, qui a été publié (en anglais) le 14 juin 2017 sur le site Web de la faculté