Les connaissances autochtones à l’écran grâce au numérique

Un documentaire financé par le CRSH au plus grand festival de films autochtones au monde

Date de publication : 2017-11-08 11:30:00

Glwa: Resurgence of the Ocean-Going Canoe, documentaire coproduit par le Conseil tribal de la nation Heiltsuk et l’Université de Winnipeg, a été projeté au festival de films et d’arts médiatiques ImagineNATIVE en octobre à Toronto.

Le festival a proposé plus de 100 films, documentaires, courts métrages et vidéos musicales de cinéastes autochtones, dont un grand nombre en première mondiale, nord-américaine ou canadienne. Glwa: Resurgence of the Ocean-Going Canoe a été projeté dans la section du festival qui a été la première à afficher complet.

Il est le fruit de la collaboration de Vina Brown, chercheure Heiltsuk et Nuu-chah-nulth, et de sa coréalisatrice Hillary Beattie, étudiante à la maîtrise non autocthone que le CRSH finance.

Le film montre comment on peut utiliser les méthodes de recherche faisant appel à la vidéo participative pour atteindre des auditoires non universitaires et les faire participer, estime Mme Beattie, qui intégrera le film à sa thèse. Dans certains chapitres, elle analysera les entrevues effectuées, afin d’évaluer l’impact des voyages tribaux en canot ainsi que les enseignements tirés de ces méthodes de recherche fondées sur la vidéo.

Chaque étape du processus de production – de la planification au tournage, puis au montage et à la distribution – a été dirigée par des Heiltsuks, qui ont reçu l’aide des partenaires universitaires. Au cours du processus, de jeunes Heiltsuks ont appris les rudiments de la réalisation de vidéos afin de pouvoir témoigner de leur cheminement.

« Il s’agit de raconter notre histoire de notre point de vue, de façon authentique, dit Vina Brown. Ce film a été conçu et mené à bien par notre peuple. » Le film a en quelque sorte mis la touche finale au projet qu’elle menait au Northwest Indian College, où elle travaille maintenant.

Le documentaire suit le coproducteur, Frank Brown, et un groupe de jeunes Heiltsuks qui se rendent en canot de mer en suivant le littoral jusque dans l’État de Washington, dans le cadre des Voyages tribaux de 2016 organisés par des groupes de la tribu Nisqually.

Les jeunes ont repris contact avec le milieu naturel et avec les autres peuples autochtones du littoral, et ils ont commencé à se sortir d’un traumatisme qui se transmettait depuis des générations.

« Ces trente dernières années, les Voyages tribaux ont donné un nouveau souffle et une nouvelle vigueur à notre peuple, dit Frank Brown, lui aussi Heiltsuk. C’est ce que le film montre et fait connaître au public. »

Le film est aussi coproduit par le directeur de thèse d’Hillary Beattie, Ian Mauro, documentariste maintes fois primé et cochercheur dans le cadre du projet OceanCanada. Le documentaire a bénéficié d’une aide additionnelle de ce projet, auquel le CRSH a attribué une subvention de partenariat. « Le film sort à un moment intéressant, compte tenu du dialogue amorcé dans le cadre du 150e anniversaire du Canada, et ce projet apporte une contribution importante en montrant comment la recherche peut mener à la concrétisation de la vérité et de la réconciliation », fait remarquer M. Mauro.


Vos travaux de recherche feraient-ils un bon sujet de documentaire? Voyez comment le CRSH pourrait appuyer votre projet