Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Charles Taylor

Médaille d'or du CRSH pour les réalisations en recherche

Charles Taylor se sent à l’aise auprès des grands. Son travail montre un profond engagement envers les idées de philosophes tels que Platon, Locke et Hegel. Sa capacité d’appliquer celles-ci aux questions les plus épineuses d’aujourd’hui, y compris celles qui sont au coeur des débats politiques et constitutionnels du Canada, a contribué à en faire l’un des penseurs les plus originaux du dernier siècle.

L’incroyable capacité d’apprendre et de comprendre de M. Taylor l’a amené à rédiger une foule de documents en anglais et en français, qui ont été traduits en plus de 20 langues. Qu’il aborde des questions telles que l’intelligence artificielle, la langue, la moralité ou le multiculturalisme, M. Taylor est toujours provocateur et influent, et ne manque jamais de susciter un débat animé.

Fils d’un anglophone et d’une francophone, M. Taylor a toujours cherché à aider les Canadiens anglais et les Canadiens français à mieux se comprendre. Dans Reconciling the Solitudes, son recueil d’essais très bien accueilli sur le fédéralisme et le nationalisme, dont la version française, intitulée Rapprocher les solitudes, est parue simultanément, il présente un cadre pour le renouvellement de notre régime politique fondé sur la reconnaissance et l’expression de la diversité.

Monsieur Taylor n’a pas hésité à participer activement à la vie politique. Dans les années 1970, il s’est présenté comme candidat néo-démocrate lors de quatre élections fédérales, dont une fois contre Pierre Elliott Trudeau dans la circonscription de Mont Royal. Les arguments qu’il a formulés pendant la campagne référendaire de 1980 et l’exposé qu’il a présenté en 1990 à la Commission sur l’avenir politique et constitutionnel du Québec (Commission Bélanger-Campeau) sont des exemples des efforts qu’il a déployés pour fournir des solutions fondées sur sa compréhension de la philosophie.

Titulaire de nombreuses distinctions, y compris l’Ordre du Canada, l’Ordre national du Québec, le prix Molson et le prix Léon-Gérin, M. Taylor demeure un porte-parole influent pour la compréhension de la diversité et de l’identité dans le contexte de la mondialisation. De concert avec le philosophe américain Hubert Dreyfus, il travaille actuellement à la production d’un ouvrage sur la pertinence des croyances religieuses pour la société d’aujourd’hui.