Lauréat du Prix Savoir: David Lyon

David Lyon

Lauréat du prix Savoir

David Lyon

Queen's University

Biographie

Le lauréat du prix Savoir en 2015, David Lyon, est l’un des plus grands théoriciens à s’être penché sur le traitement des données personnelles et la surveillance. À titre de titulaire d’une chaire de recherche à la Queen’s University et de directeur du Surveillance Studies Centre de cette université, M. Lyon a été un pionnier de l’étude de la surveillance. Il a, et c’était essentiel, attiré l’attention sur les conséquences qu’entraîne le fait de vivre dans une « société de la surveillance ».

La portée des travaux de M. Lyon est internationale. Ses projets analysent et évaluent les mécanismes et les pratiques utilisés en matière de surveillance en Amérique du Nord, en Europe, en Amérique latine et en Asie. Ses constatations ont incité des gouvernements et des ONG à mettre en application des mesures visant à protéger les libertés civiles, et elles ont éclairé la prise de décisions et l’élaboration de politiques au Canada et dans d’autres pays.

Membre de la Société royale du Canada et fellow de l’Academy of Social Sciences du Royaume-Uni, M. Lyon a reçu de nombreux prix et distinctions honorifiques pour ses travaux, dont une bourse de recherche Killam du Conseil des arts du Canada, un prix pour l’ensemble de ses réalisations professionnelles de l’American Sociological Association et un prix pour contribution remarquable de la Société canadienne de sociologie.

M. Lyon a également fait partie du comité de rédaction fondateur de la revue spécialisée électronique Surveillance & Society. Il prend souvent part à des débats sur les politiques publiques dans les médias grand public.

Au sujet des prix Impacts

Décernés chaque année, les prix Impacts visent à souligner les meilleures réalisations ayant émané d’activités de recherche et de mobilisation des connaissances que le CRSH a financées, ainsi que les meilleures réalisations ayant découlé de l’attribution d’une bourse du CRSH.

Le prix Savoir du CRSH souligne les réalisations exceptionnelles d’un chercheur ou d’une équipe dont le projet a produit d’importantes contributions en matière de connaissances et a favorisé une meilleure compréhension de l’être humain, de la société et du monde.

Le lauréat du prix Savoir, David Lyon, livre ses impressions sur la recherche ayant trait à la surveillance, sur les changements qui se produisent dans son domaine, ainsi que sur le rôle que jouent les sciences humaines pour ce qui est de façonner l’avenir du Canada.

L’étude de la surveillance, notamment de ses origines sociales et de son évolution, constitue pour vous un sujet de prédilection. Qu’est-ce qui vous a amené à ce champ d’études?

Je m’y suis intéressé alors que j’effectuais des recherches sur certains aspects de la « société de l’information ». C’est quand j’ai commencé à réaliser à quel point la surveillance exercée par l’État par l’entremise de bases de données était susceptible de s’accroître que j’ai vraiment pris conscience de l’ampleur que cela pourrait prendre au fil du temps.

Quel aspect de vos recherches les Canadiens devraient-ils mieux comprendre?

En fait, ils doivent comprendre que nous sommes tous touchés par la surveillance de nos jours. Aujourd’hui, il ne s’agit plus simplement de se demander comment protéger notre vie privée et comment mettre un frein à la surveillance inappropriée ou excessive. Il faut aussi se pencher, en tant que société et en tant que personnes, sur la façon dont s’effectue la surveillance et faire en sorte que ce soit de manière à favoriser le bien commun.

Quels progrès technologiques ont eu les répercussions les plus importantes sur vos travaux? Quelles en sont les conséquences pour l’avenir de votre domaine?

Dans un domaine comme le nôtre, nous devons être pluridisciplinaires… cela suppose un travail d’équipe, dont je suis tributaire avec grand plaisir, et la recherche d’une compréhension mutuelle. Il est peu utile d’évaluer les avancées de la technologie de la surveillance si nous le faisons sans interagir avec les organisations qui effectuent une surveillance à grande échelle.