Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Bruce Maxwell

Prix postdoctoral du CRSH

« L’élaboration de politiques familiales fondées strictement sur des thèses scientifiques peut parfois détourner notre attention des principaux enjeux. Les questions liées aux politiques familiales débordent du cadre de la science. Elles concernent le monde dans lequel nous voulons vivre, la manière dont nous voulons élever nos enfants et la capacité que nous possédons pour faire avancer les connaissances scientifiques. Ma recherche permet de savoir comment répondre à ces questions sociétales. »

La formation en matière d’éthique étant devenue obligatoire dans des champs de recherche comme la médecine, la gestion et le droit, le chercheur Bruce Maxwell examine de près les domaines où l’éthique entre en jeu.

En étudiant la psychologie et l’éducation morales des enfants, M. Maxwell permettra de mieux faire comprendre leur développement social, affectif et moral ainsi que la façon dont celui-ci est lié au rôle parental et aux politiques familiales.  

Bruce Maxwell est un philosophe des sciences dont la recherche porte sur la psychologie qui sous-tend le jugement éthique et les choix moraux. Travaillant en étroite collaboration avec des collègues spécialisés en psychologie, il s’intéresse notamment aux questions suivantes : que signifie être une bonne personne sur le plan moral? Dans quelle mesure quelqu’un peut-il être tenu responsable de son propre caractère moral? Qu’est-ce qui distingue un comportement moral d’un comportement amoral?

Il s’est récemment joint à un groupe de chercheurs qui travaillent à concevoir les programmes d’éducation morale qui font partie du programme d’enseignement des élèves québécois de la première année du primaire à la dernière année du secondaire. M. Maxwell, qui est rattaché au Centre de recherche en éthique de l'Université de Montréal et à l’unité de recherche en neuroéthique de l’Institut de recherches cliniques de Montréal, remet aussi en cause l’application actuelle de la recherche en neuroscience au soutien de pratiques parentales répandues et de propositions en matière de politique familiale.

« Ce que les laboratoires de psychologie ont produit va à l’encontre des croyances et des valeurs des gens par rapport à ce qui leur importe », souligne M. Maxwell. Il dit espérer que les résultats de ses futures recherches permettront de favoriser le développement social et culturel des enfants.

Les travaux de Bruce Maxwell lui ont valu un prix de l’Association for Moral Education de même qu’une bourse de doctorat du CRSH à l’appui de ses études menées à l’University of Münster, en Allemagne. En plus d’y avoir obtenu son doctorat, il y a travaillé comme chercheur, à l’Institute of Educational Studies et à l’Institute for the Ethics, History and Theory of Medicine.

Le Prix postdoctoral est accordé chaque année au meilleur détenteur d’une bourse postdoctorale du CRSH.