Le président du Conseil de recherches en sciences humaines félicite les cinq étudiants choisis grands gagnants du concours national J’ai une histoire à raconter

Les cinq grands gagnants du concours J'ai une historie à raconter avec le président du CRSH, Ted Hewitt

Les cinq grands gagnants du concours J’ai une histoire à raconter de 2016. De guache à droite : Élodie Bouchard, Elissa Gurman, Ted Hewitt (SSHRC President), Shelley Moore, Emma Vossen, Ian Wereley

Le président du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), Ted Hewitt, a souligné aujourd’hui le travail de cinq étudiants talentueux. Ces étudiants ont été jugés les meilleurs communicateurs de 2016 parmi les 25 finalistes d’un concours national visant à trouver des moyens novateurs de communiquer l’impact de la recherche en sciences humaines.

Le concours annuel J'ai une histoire à raconter met les étudiants de niveau postsecondaire au défi de démontrer, en trois minutes ou 300 mots, l’impact positif qu’ont les recherches financées par le CRSH sur la vie des Canadiens. Les 25 finalistes de cette année ont abordé un vaste éventail de questions, dont les technologies durables, l’inégalité numérique, la sécurité alimentaire, les questions relatives aux personnes transgenre et l’éducation spécialisée. Ils ont également montré comment les connaissances issues des sciences humaines aident les Canadiens à mieux comprendre et à améliorer le monde dans lequel ils vivent.

« Ce concours donne suite au mandat du CRSH, qui vise à rapprocher la recherche en sciences humaines de la vie des Canadiens, a déclaré M. Hewitt. Grâce à leurs accroches créatives et passionnantes, ces étudiants représentent de merveilleux exemples de la nouvelle génération canadienne de communicateurs de la recherche. Ils méritent nos félicitations. »

Les cinq grands gagnants du concours J’ai une histoire à raconter de 2016 sont :


  • Élodie Bouchard, Université de Montréal
  • Elissa Gurman, University of Toronto
  • Shelley Moore, The University of British Columbia
  • Emma Vossen, University of Waterloo
  • Ian Wereley, Carleton University

L’étape finale du concours de cette année a eu lieu devant un public, au cours du Congrès des sciences humaines 2016 qu’accueillait l’University of Calgary.

Les juges étaient Latifa Belmahdi, directrice des communications à Affaires mondiales Canada, Shari Graydon, auteure, journaliste et fondatrice d’Informed Opinions, Guy Laforest, président élu de la Fédération des sciences humaines, Nicola Luksic, journaliste de radiotélévision et coanimatrice de l’émission Ideas from the Trenches à la radio de la CBC, et Pierre Normand, vice-président, Relations extérieures et communications, de la Fondation canadienne pour l’innovation.

La liste des 25 finalistes du concours est fournie ci-dessous. Il suffit de cliquer sur le nom du finaliste pour accéder à une courte notice biographique. Il est par ailleurs possible de visionner les propositions soumises sur la chaîne YouTube du CRSH.


Personne-ressource pour les médias

David Holton
Conseiller en communications
Conseil de recherches en sciences humaines
613-996-0520
david.holton@sshrc-crsh.gc.ca


Suivez-nous sur Facebook et Twitter (#RécitCRSH)


Les 25 finalistes du concours J’ai une histoire à raconter de 2016


Duman Bahrami-Rad

Simon Fraser University

Élodie Bouchard

Université de Montréal

Adam Cheeseman

Dalhousie University

Logan Cochrane

University of British Columbia

Ron Darvin

University of British Columbia

Emanuelle Dufour

Université Concordia

Michael Farnan

Western University

Ryland Fortie

Thompson Rivers University

Rachelle Gauthier

Université de Moncton

Elissa Gurman

University of Toronto

Nicholas Hobson

University of Toronto

Olivier Jacques

Université McGill

Fatima (Noori) Khan

University of Waterloo

Kinnon MacKinnon

University of Toronto

Kelly Mills

University of Saskatchewan

Erin Mobley

Memorial University of Newfoundland

Shelley Moore

University of British Columbia

Tara Rodas

University of British Columbia

William Sanger

Polytechnique Montréal

Tanya Tan

Ryerson University

Karl-Philippe Tremblay

Université du Québec à Montréal

Emma Vossen

University of Waterloo

Jon Weller

University of Victoria

Ian Wereley

Carleton University

Leah Woolner

Université McGill