Le CRSH au Congrès de l’Acfas 2016

Le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) sera présent au 84e Congrès de l’Association francophone pour le savoir (Acfas) à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), du 9 au 13 mai. Il proposera, entres autres, un débat sur la préservation du patrimoine urbain et un colloque sur l’importance des sciences humaines en matière d’innovation.

Dans le cadre d’une activité grand public le 12 mai, Joanne Burgess, directrice de l’Institut du patrimoine de l’UQÀM, finaliste au prix Impacts – Partenariat du CRSH et lauréate du prix Acfas – André Laurendeau 2015, participera au débat sur l’avenir de l’Hôtel-Dieu. Elle y sera en compagnie de plusieurs invités œuvrant à la préservation du patrimoine à Montréal. Il s’agit d’un enjeu contemporain qui touche toutes les villes au pays : que faire des édifices historiques? Qui doit s’en occuper? Les interventions de Mme Burgess et des autres invités permettront de jeter un regard approfondi sur la valeur patrimoniale de ces édifices et de ce qu’ils renferment, et de stimuler une réflexion sur notre capacité de reconvertir cet héritage public tout en l’intégrant à un tissu urbain moderne.

Joanne Burgess animera également une balade scientifique dans le quartier de Montréal communément appelé Centre-sud. Aidée de son équipe de Montréal, plaque tournante des échanges, projet financé par le CRSH, elle a préparé un parcours riche en découvertes à propos de ce quartier du début du 20e siècle.

Enfin, des chercheurs dont les travaux sont financés par le CRSH se réuniront lors du colloque Les sciences sociales et humaines au cœur de l'innovation, organisé par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture, en collaboration avec le Centre national de la recherche scientifique de France et le CRSH. Le président de l’organisme subventionnaire fédéral, Ted Hewitt, ainsi que plusieurs chercheurs dont les recherches sont financées par le CRSH y seront afin de participer aux discussions sur l’apport de la recherche en sciences humaines au 21e siècle dans un monde en perpétuelle mutation.

Le 84e Congrès de l’Acfas accueille des milliers de chercheurs et d’utilisateurs de la recherche provenant d’une trentaine de pays. On prévoit plus de 200 colloques et plus de 3 500 communications scientifiques.