Admissibilité des sujets de recherche

Aperçu
Lignes directrices générales pour déterminer l’admissibilité d’un sujet de recherche
Lignes directrices pour déterminer l’admissibilité des demandes liées à la santé
Lignes directrices pour déterminer l’admissibilité des demandes liées à la psychologie
Collaboration multidisciplinaire entre les organismes subventionnaires



Aperçu

Le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) et les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) appuient et encouragent des travaux de recherche de haute qualité menés dans toute une gamme de disciplines et de secteurs. Ces travaux peuvent couvrir plus d’une discipline ou faire appel à des compétences relevant de plusieurs disciplines.

Le CRSH travaille en étroite collaboration avec d’autres organismes subventionnaires afin de favoriser et de promouvoir l’appui de l’ensemble des travaux de recherche et de formation en sciences humaines, y compris ceux qui impliquent plusieurs disciplines et sujets. Les lignes directrices suivantes ont été préparées dans le but d’aider les candidats à choisir le bon organisme subventionnaire auquel soumettre leurs propositions de recherche. Elles s’appliquent aux projets de recherche, à la formation en recherche ainsi qu’aux activités connexes, telles les conférences et les revues savantes. Peu importe la nature de leur demande, les candidats doivent s’assurer de la présenter à l’organisme responsable de la principale discipline ou du principal domaine de recherche du projet. Les chercheurs, les équipes de recherche ou les étudiants ne peuvent pas soumettre la même demande à plus d’un des trois organismes subventionnaires fédéraux.

Les demandes soumises au CRSH qui relèvent plutôt du CRSNG ou des IRSC ne seront pas retenues. Les candidats pourraient se voir contraints de présenter une nouvelle demande à l’organisme subventionnaire approprié.

Les candidats qui travaillent dans les domaines de recherche dont les sujets se chevauchent doivent indiquer clairement dans leur demande les raisons pour lesquelles ils estiment que leur demande est avant tout admissible au financement de l’organisme subventionnaire auquel ils s’adressent.

Il leur est conseillé de communiquer avec le bureau des services de recherche de leur établissement pour obtenir des conseils et demander l’avis de l’agent chargé du programme dans le cadre duquel ils ont l’intention de soumettre une demande.


Pour consulter les lignes directrices expliquant comment choisir le bon organisme subventionnaire fédéral, visitez le www.science.gc.ca.



Haut de la page

Lignes directrices générales pour déterminer l’admissibilité d’un sujet de recherche

Les demandes présentées au CRSH en tant que principale source de financement de travaux de recherche ou de formation en recherche doivent respecter les deux critères suivants :

  1. la proposition de recherche ou l’activité de recherche connexe doit relever, avant tout, du domaine des sciences humaines (conformément au mandat du CRSH, tel qu’il est prescrit par la loi);
  2. les résultats prévus de la recherche doivent, avant tout, accroître les connaissances sur l’être humain, les groupes et les sociétés – leur façon de penser, de vivre et d’interagir entre eux et avec le monde.


Haut de la page

Lignes directrices pour déterminer l’admissibilité des demandes liées à la santé

De nouvelles lignes directrices concernant l’admissibilité des demandes liées à la santé ont été établies en 2009. Les candidats qui mènent des travaux de recherche en santé doivent tenir compte des éléments suivants pour déterminer s’ils peuvent soumettre leur demande au CRSH :

  • les chercheurs dont les travaux sont liés à la santé doivent d’abord communiquer avec les IRSC afin de déterminer s’ils sont admissibles à leurs programmes. Les IRSC ont établi des politiques et des procédures pour évaluer l’ensemble des propositions de recherche en sciences humaines qui ont un lien avec la recherche en santé. La recherche admissible dans le cadre du mandat des IRSC ne sera pas retenue par le CRSH;
  • l’emploi de théories, de méthodes et d’hypothèses propres aux sciences humaines ne suffit pas à rendre une demande admissible aux programmes du CRSH.

Non admissible au financement du CRSH

La recherche en sciences humaines qui vise principalement à approfondir les connaissances sur la santé (y compris la santé mentale) ou à améliorer les soins de santé et les systèmes de soins de santé au Canada ou à l’étranger n’est pas admissible au financement du CRSH. Citons entre autres, les travaux de recherche portant sur :

  • les déterminants socioéconomiques et culturels de la santé, y compris les travaux de recherche théoriques et empiriques sur la construction sociale de la santé, de la maladie et des comportements liés à la santé;
  • la promotion de la santé (p. ex. alimentation saine ; prévention des maladies ; éducation sexuelle et à la santé);
  • la recherche en éducation et en psychologie concernant les services de santé (p. ex. compétences cliniques et pratiques, supervision et développement du curriculum);
  • les comportements liés à la santé (p. ex. condition physique, apprentissage psychomoteur, psychophysiologie et kinésiologie; dépendances et activités sexuelles liées à la santé);
  • la recherche clinique (p. ex. traitement, prévention ou diagnostic d’un trouble ou d’une maladie; examen de l’impact d’interventions, de médicaments ou d’appareils médicaux);
  • la thérapie (p. ex. counselling, intervention, psychothérapie, réhabilitation, orthophonie et ergothérapie, examen et validation d’outils de diagnostic), y compris l’intégration des arts du spectacle et des arts visuels à la thérapie;
  • les politiques, la gestion et la législation en matière de santé (p. ex. pratiques en matière de soins et prestation de services, formation des professionnels de la santé, accès aux soins, qualité des soins, gestion des coûts liés aux soins de santé, responsabilité des praticiens, assurance-maladie, systèmes de dossiers médicaux, évaluation des programmes et des services de santé);
  • la recherche axée sur la vulgarisation des connaissances en santé (p. ex. recherche alimentant les politiques en matière de santé, traitement et services);
  • la santé publique (p. ex. lieu de travail, salubrité et sécurité des aliments et de l’eau liés à la santé);
  • les perspectives des sciences humaines sur la santé, y compris l’éthique en santé.

Admissible au financement du CRSH

Pour que leurs propositions soient admissibles, les candidats doivent démontrer en quoi leur recherche n’aura pas d’impact direct ou indirect sur la santé ou encore en quoi la santé n’est qu’un élément secondaire de leur recherche qui vise à approfondir les connaissances sur l’être humain, les groupes ou la société. Parmi les travaux de recherche admissibles, citons entre autres ceux portant sur :

  • les études comparatives dans le cadre desquelles la santé ne joue pas un rôle central;
  • l’utilisation de méthodes ou d’approches physiologiques afin d’améliorer l’apprentissage, l’enseignement et le développement du curriculum ou afin d’étudier les processus et comportements sociaux et culturels;
  • la recherche à caractère historique ou archéologique ne visant pas à influencer la santé (p. ex. biographies de professionnels ou de scientifiques travaillant dans le domaine de la santé; étude de la santé et de l’hygiène dans les civilisations anciennes);
  • les analyses économiques et les analyses de gestion ne visant pas à améliorer la santé ou les soins de santé (p. ex. impact de l’industrie des soins de santé sur l’économie locale ou nationale; impact des épidémies sur la santé financière des compagnies d’assurance);
  • les représentations cinématographiques ou artistiques de la maladie dont l’objectif principal n’est pas de promouvoir la santé;
  • la recherche sur les pratiques alimentaires ou autres dans un contexte culturel ou religieux (p. ex. jeûne, végétarisme) et dans le cadre de laquelle la santé ne joue pas un rôle central.

Processus de consultation et de prise de décision pour déterminer l’admissibilité des demandes liées à la santé

Il appartient au personnel et à la gestion du CRSH, et non aux comités d’évaluation par les pairs ou d’évaluation du mérite, de décider de l’admissibilité des demandes. Les comités, eux, sont chargés d’évaluer l’excellence des demandes. Le CRSH encourage les candidats potentiels à communiquer avec son personnel avant de soumettre leur demande s’ils ont des questions concernant l’admissibilité de leur sujet de recherche. Le personnel du CRSH s’efforcera de les conseiller au mieux. Toutefois, la décision finale concernant l’admissibilité d’une demande ne pourra être prise qu’après soumission de la demande complète.

Le personnel du CRSH pourra consulter, au besoin, des experts externes et des représentants des IRSC pour faire une recommandation. Les candidats dont les propositions seront jugées non admissibles recevront une lettre officielle pour les en aviser.

Le CRSH n’accepte pas les demandes d’appel fondées sur l’admissibilité des sujets de recherche.



Haut de la page

Lignes directrices pour déterminer l’admissibilité des demandes liées à la psychologie

En plus des lignes directrices énoncées ci-dessus concernant la recherche liée à la santé, les candidats menant des travaux en psychologie doivent tenir compte des éléments suivants pour déterminer à quel organisme subventionnaire soumettre leur demande :

  • Le CRSH accepte les demandes dans le domaine général de la psychologie sociale ainsi que dans les domaines de la psychologie du développement, de la psychologie de la personnalité et de la psychopédagogie. Il accepte également les demandes liées à la théorie et aux méthodes appliquées dans ces domaines. Toutefois, il n’appuie pas les travaux axés sur la recherche clinique visant à améliorer la santé ou sur la recherche comportant des essais cliniques.
  • Le CRSNG accepte les demandes liées aux processus psychologiques fondamentaux, aux mécanismes neuraux à la base de ces activités, à leur évolution chez l’être humain ainsi qu’à leur contexte évolutif et écologique. Les processus fondamentaux comprennent :
    • la sensation et la perception;
    • l’intégration sensorimotrice;
    • la motivation, les émotions et la récompense;
    • l’apprentissage et la mémoire;
    • la cognition et le langage;
    • le sommeil, l’éveil et la modulation chronobiologique du comportement;
    • les méthodes statistiques d’analyse de données psychologiques.

    Le CRSNG n’appuie pas les programmes de psychologie clinique.


  • Les IRSC appuient tous les travaux de recherche en psychologie qui sont directement pertinents pour la santé humaine ou qui ont un impact sur elle.


Haut de la page

Collaboration multidisciplinaire entre les organismes subventionnaires

Nous encourageons les candidats en sciences humaines à collaborer avec des chercheurs d’autres domaines, comme ceux des sciences naturelles et du génie. Les chercheurs en sciences humaines peuvent par exemple soumettre des demandes à titre de cocandidats au Programme de subventions de réseaux stratégiques du CRSNG. Veuillez consulter le site Web du CRSNG pour connaître la description de ce programme, savoir si vous répondez à ses critères d’admissibilité et apprendre comment soumettre une demande.

En outre, les nouvelles subventions de partenariat et subventions de développement de partenariat du CRSH permettent d’appuyer des équipes de recherche qui collaborent avec des chercheurs travaillant dans d’autres disciplines que celles des sciences humaines.