Raymond Siemens

Raymond Siemens

Expert en matière d’érudition et de pédagogie collaboratives, transformatrices et interdisciplinaires, Raymond Siemens a été titulaire de la Chaire de recherche du Canada en sciences humaines numériques de 2004 à 2015. Professeur éminent au sein de la Faculté des sciences humaines de l’University of Victoria, il est également professeur invité à l’University of Western Sydney, en Australie.

Ce chercheur chevronné enseigne l’anglais et l’informatique, et il a écrit de nombreux articles portant sur la jonction des études littéraires et des méthodes informatiques. Il a également codirigé la publication de plusieurs ouvrages traitant de sciences humaines numériques.

M. Siemens, qui a par ailleurs dirigé la publication de plusieurs textes de la Renaissance, est en outre fondateur et rédacteur en chef de la revue savante électronique Early Modern Literary Studies.

Ses travaux de recherche d’envergure portent sur l’interaction et l’interface humain-ordinateur ainsi que sur le livre électronique, notamment dans le cadre des projets Implementing New Knowledge Environments et Professional Reading Environment et d’initiatives associées au Text Analysis Portal for Research et au Public Knowledge Project.

Il est chercheur invité principal au Département des sciences humaines numériques du King's College London, au Royaume-Uni, après avoir été chercheur invité à l’Institute for English Studies de l’University of London en 2005 et en 2008, professeur-chercheur invité en sciences humaines numériques à la Ritsumeikan University de Kyoto en 2010, professeur-chercheur invité à la Sheffield Hallam University, au Royaume-Uni, de 2004 à 2011, éminent professeur invité à la New York University en 2013 et professeur invité à l’University of Tokyo en 2014.

Pour ses travaux, il a obtenu au fil des ans le soutien de la Fondation canadienne pour l’innovation, du CRSH, des Fiducies Killam, du Programme des chaires de recherche du Canada, du programme MITACS et de la Mellon Foundation, entre autres.